Comment protéger vos meubles durant les travaux ?

Comment protéger vos meubles durant les travaux ?

Comment protéger vos meubles des travaux ?

Coups, salissures, poussières, humidité : le mobilier peut être sérieusement mis à mal durant des travaux à domicile. Voici les préconisations pour éviter que vos meubles ne s’abîment ainsi que les solutions de stockage envisageables.

Le plus logique : déménager vos meubles avant travaux

Travaux de peinture, changement de revêtements de sols, pose de fenêtres, réaménagement de vos espaces de vie : pour manœuvrer, il est essentiel de faire de la place, donc de changer les meubles de pièce. Vider l’espace a un autre intérêt tout aussi pragmatique : empêcher d’altérer et d’endommager vos meubles au cours des travaux, car « mieux vaut prévenir que guérir ». Certes, cela implique un déménagement partiel mais l’opération même fastidieuse est la meilleure des garanties. Vous éviterez le risque de coups, de bosses et de tâches suite à la chute d’outils ou l’écoulement de produits. Surtout, vous n’aurez pas à gérer la terrible poussière qui se glisse et s’invite dans les moindres recoins.

Que vous changiez vos meubles de pièces ou non, il est essentiel de les recouvrir avec une bâche ou une couverture en vue de leur entreposage comme de leur transport vers une location de box, dans une cave, un garage ou un grenier. Certains optent pour un film polyéthylène d’étanchéité ou de protection qui brille par sa résistance et sa souplesse. Privilégiez aussi un simple drap ou des housses en tissu. En revanche, bannissez les bâches en plastique puisqu’elles sont hermétiques, ce qui signifie qu’elles empêchent le meuble de respirer. Or, avec le phénomène de condensation, le risque de moisissure est important. Veillez enfin à vider et à nettoyer les meubles à tiroirs sous peine de vous compliquer inutilement la tâche lors de leur déplacement.

Stockage de meubles : quelles sont les solutions ?

L’idéal est évidemment de déplacer vos meubles d’une pièce à l’autre chez vous, quitte à l’encombrer durant les travaux. Mais, cette solution n’est pas toujours envisageable à cause d’un manque de place ou d’un volume de meubles trop conséquent à déplacer. Autre possibilité : déménager vos commodes, literies, armoires, bibliothèques et autres vaisseliers chez un proche ou un voisin. Là encore, si la durée du chantier s’étale dans le temps, cette formule n’est pas toujours concevable. Une autre solution consiste à placer ses meubles dans un garde meuble classique ou de souscrire une location box chez un autre particulier. Le centre de stockage classique est toutefois plus onéreux que le costockage entre particuliers plus flexible et tout aussi sûr.

Dans le cadre d’une location de box, pensez à ranger de manière méthodique vos meubles. Si vous vous précipitez en les entassant n’importe comment, vous risquez de les abîmer. Par exemple, pensez à démonter les meubles en bois et à positionner les pièces à l’horizontale ou à la verticale afin qu’elles ne se déforment pas. N’empilez pas non plus des meubles lourds sur des assises fragiles et ne les placez pas directement au contact du sol pour des questions d’humidité. Surélevez-les sur une palette ou insérez un carton. Laissez une bonne circulation de l’air en ne les calant pas non plus directement contre les murs ou entre eux. Enfin, vérifiez l’humidité du garde-meuble et sa ventilation avant d’opter pour la location d’un box.

Fermer le menu